National

A peine ouvert, le procès du meurtre de l’opposant Mohamed Brahmi reporté

Le procès de l’assassinat de l’opposant politique Mohamed Brahmi a été reporté au 23 mai, peu après son ouverture devant le tribunal de première instance de Tunis. Le député âgé de 58 ans a été tué par balles le 25 juillet 2013 devant son domicile près de Tunis.

Cet assassinat, survenu quelques mois après celui d’un autre opposant de gauche Chokri Belaïd, avait provoqué une grave crise politique. Les deux meurtres ont été revendiqués par des jihadistes ralliés au groupe Etat islamique (EI).

Six personnes sont accusées d’implication dans l’assassinat de Mohamed Brahmi. Selon le quotidien La Presse, un seul accusé était présent lors de cette première audience devant la chambre du tribunal spécialisée dans les affaires de terrorisme.

Les avocats de la partie civile ont dénoncé une enquête tronquée, et jugé que les vrais commanditaires de cet assassinat politique étaient absents du box des accusés. Un sit-in a été observé devant le tribunal par des militants du Front populaire afin de réclamer que toute la vérité soit faite.

Vingt-quatre Tunisiens sont également poursuivis pour leur implication présumée dans le meurtre de Chokri Belaïd. Ce procès va de report en report depuis son ouverture il y a un an et demi. Il a de nouveau été ajourné le 28 décembre, et la date de la prochaine audience n’est pas encore connue.

Avec AFP

les commentaires

comments

Les plus populaires

En Bref est un magazine qui facilite l'accès à l'information. Monde, national, hi-tech, économie, sports, buzz : En Bref est l'outil adéquat pour que rien ne vous échappe de l'actualité.

En Bref vous fait gagner du temps en passant au crible toutes les news crédibles pour en garder les plus pertinentes. En Bref est décliné en versions web et mobile (Android).

En Bref, l'info autrement.

Nous contacter : enbref.tn1@gmail.com

Copyright © 2015-2017 EnBref. Powered by ThrustWork.