National

Les élections municipales fixées au 17 décembre

Les premières municipales de l’après-révolution en Tunisie, attendues de longue date afin de consolider la transition démocratique, auront lieu le 17 décembre 2017, a annoncé lundi le président de l’ISIE Chafik Sarsar.

Symboliquement, elles coïncideront ainsi avec le 7e anniversaire de l’immolation par le feu du vendeur ambulant Mohamed Bouazizi à Sidi Bouzid, point de départ du soulèvement contre la dictature de Zine el Abidine Ben Ali.

Ces élections concernent 350 municipalités, sur la base d’un scrutin proportionnel à un tour, a dit M. Sarsar, notant que cette annonce intervenait après des échanges avec le gouvernement, les partis politiques et la société civile.

Le mois dernier, la date du 26 novembre avait été suggérée dans un premier temps, tandis que certaines formations réclamaient un report à mars 2018. Chafik Sarsar avait alors insisté sur la nécessité de tenir ces élections dans les meilleurs délais.

Il s’agira en effet des premières municipales depuis la chute du régime Ben Ali en janvier 2011. Depuis lors, les villes sont gérées par des délégations spéciales, chargées des affaires courantes. L’important retard dans l’organisation du scrutin a dès lors contribué à la dégradation du cadre de vie des Tunisiens (infrastructures déficientes, problèmes de ramassage des ordures etc…).

Après l’adoption d’une Constitution et le succès des élections législatives et de la présidentielle en 2014, ces municipales doivent en outre permettre d’ancrer le processus démocratique à l’échelle locale.

Le blocage du processus s’expliquait notamment par les tractations au Parlement autour de la nouvelle loi électorale, dont l’adoption n’a eu lieu qu’en janvier dernier. Celle-ci autorise finalement le vote des forces de sécurité et de l’armée aux municipales ainsi qu’aux régionales, un second scrutin local qui sera organisé ultérieurement.

Ces quelque 130.000 électeurs se rendront aux urnes de manière anticipée, le 10 décembre, a précisé Chafik Sarsar. Il a par ailleurs souligné que son instance comptait près de 5,4 millions de Tunisiens inscrits sur les listes, pour un corps électoral estimé à près de huit millions. Outre la mise à jour des registres, des campagnes de sensibilisation vont être organisées, a-t-il relevé. Les inscriptions proprement dites débuteront à la mi-juin.

Avec AFP

les commentaires

comments

Les plus populaires

En Bref est un magazine qui facilite l'accès à l'information. Monde, national, hi-tech, économie, sports, buzz : En Bref est l'outil adéquat pour que rien ne vous échappe de l'actualité.

En Bref vous fait gagner du temps en passant au crible toutes les news crédibles pour en garder les plus pertinentes. En Bref est décliné en versions web et mobile (Android).

En Bref, l'info autrement.

Nous contacter : enbref.tn1@gmail.com

Copyright © 2015-2017 EnBref. Powered by ThrustWork.